Emmanuel Macron fustige la « trahison » des élites politiques libanaises

L’échec de Mustapha Adib à former un nouveau gouvernement ouvre une phase d’incertitudes au Liban.

Emmanuel Macron répond aux questions des journalistes libanais présents à la résidence officielle de l’ambassadeur de France, le 27 septembre 2020 après sa conférence de presse. ANWAR AMRO / AFP
« Profiteurs », « rente », « système crapuleux », « jeu mortifère de la corruption », « trahison collective ». Une colère glaciale, charriant des flots de propos contempteurs, a traversé l’Elysée, dimanche 27 septembre. Emmanuel Macron a exprimé toute sa frustration devant l’incapacité des partis libanais à former un gouvernement, lors d’une conférence de presse hors norme, à l’image de son investissement depuis près de deux mois auprès du peuple libanais, confronté à un enchevêtrement de crises. « J’ai honte pour vos dirigeants. J’ai honte », a martelé le président français.

leave a reply

Facebook128k
YouTube