Présidentielle d’octobre : ce que les femmes du marché de Kaporo sollicitent du futur Président de la République

Rencontrées dans la matinée de ce lundi 28 septembre 2020, les femmes du marché Kaporo situé dans la commune de Ratoma, ont formulé des doléances auprès du futur président de la République.

Par la voix de leur porte-parole Bountouraby Soumah, ces femmes « les premières à se lever et les dernières à se coucher » disent être fatiguées des différentes violences qu’enregistre souvent notre pays à l’approche des différentes élections.

« Les femmes du marché Kaporo sont fatiguées de constater qu’à chaque fois qu’une élection est organisée en Guinée, cela se solde par des violences. Nous, femmes du marché Kaporo d’ailleurs comme toutes les autres de la capitale et de l’intérieur du pays, vivons du jour le jour. Dès 05 heures, nous nous levons pour aller faire nos achats au marché Matoto, que nous revendons pour avoir un bénéfice de 15 mille à 20 mille. C’est avec ce montant que nous payons du riz pour nourrir nos enfants. Nous faisons tout cela parce qu’il y’a la paix. Si cette paix n’existe pas, c’est claire que nous n’aurons rien à manger », ont t’elles déplorées d’entrée.

Parlant des doléances auprès du futur Président de la République, Bountouraby Soumah porte-parole des femmes de ce grand marché de la commune de Ratoma dira, « nous sollicitons que le nouveau président nous aide à bien aménager notre marché à travers un bon lotissement. Qu’il nous aide à faire du béton pour nous sortir de la boue à chaque saison pluvieuse. Que le nouveau président, nous facilite l’obtention des marchandises sans qu’on ne se déplacent pour aller jusqu’à Matoto. Également qu’il nous aide à avoir une garde pour notre sécurité ainsi que celle de nos biens. Enfin, qu’il contribue à l’amélioration de nos conditions de vie», ont-elles sollicité par la voix de leur porte-parole.

leave a reply

Facebook128k
YouTube